Bioréacteur à membrane, ABB inaugure le plus grand du genre

par | 24 Nov 2020 | Clean Technology, Énergie Hydraulique

Le plus grand bioréacteur à membrane, situé à Singapour, sera automatisé par l’entreprise ABB Energy industries, qui apporte des technologies d’automatisation et de numérisation dans…

Le plus grand bioréacteur à membrane, situé à Singapour, sera automatisé par l’entreprise ABB Energy industries, qui apporte des technologies d’automatisation et de numérisation dans le secteur de l’énergie. PUB, l’agence nationale de l’eau de Singapour a conclu avec ABB un contrat d’environ 30 millions de dollars pour la fourniture d’un système complet de surveillance et de contrôle de l’ensemble du site de la Tuas Water Reclamation Plant.


 

L’automatisation des bioréacteurs à membrane

Grâce à sa plate-forme de contrôle ABB Ability™ 800xA et à son système Supervisory Control and Data Acquisition, ABB va déployer sur le site de la Tuas Water Reclamation Plant des systèmes de contrôle de processus. Le système global intégrera plus de 100 000 signaux d’entrée/sortie provenant de différents équipements, notamment des stations de pompage, une installation de traitement des eaux usées…  Une solution technologique avancée qui améliorera les performances et l’efficacité de ce centre de traitement des eaux usées.

Un système de surveillance et de gestion de l’alimentation électrique permettra de gérer les systèmes de ventilation et de climatisation et, surtout, l’utilisation de l’énergie sur l’ensemble du site. L’installation d’un système d’alarme et de sécurité permettra aussi de répondre aux exigences strictes de Singapour en matière de cybersécurité. Les opérateurs recevront, tous, une formation pour garantir l’efficacité du système. D’après les équipes de service d’ABB assureront la surveillance continue des actifs et des systèmes ainsi que la maintenance préventive pendant huit années supplémentaires après l’achèvement de la construction.

 

TUAS_Rendering_02_JUL_2020_Orange_Copyright-min-740x520-cd61ce3a

Garantir un accès à l’eau à Singapour

Alors que Singapour est dépourvu de sources d’eau naturelles, son administration a développé le système du NEWater qui permet de pourvoir aux besoins en eau de haute qualité sa population croissante de 5,69 millions d’habitants et ses entreprises. En effet, Singapour a fait des eaux usées un pilier de sa politique de durabilité de l’eau.  Leur eau recyclée est produite à partir d’eau usée traité et purifié à l’aide de technologies membranaires avancées et d’une désinfection aux ultraviolets, ce qui la rend ultrapropre et propre à la consommation.

Ce processus repose sur l’utilisation du Tuas Nexus, qui est une première mondiale. Celui-ci intègre deux installations complexes qui réunissent les processus de traitement de l’eau et des déchets solides pour exploiter les synergies du lien entre l’eau, l’énergie et les déchets.

L’automatisation des bioréacteurs à membrane va permettre de garantir l’efficacité de ce programme et assurer la sécurité de l’eau à la population grâce au développement des capacités de ses sites d’eau usée. Le site de la Tuas Water Reclamation Plant a d’ailleurs une capacité de 800 000 m³ par jour. Des efforts qui valent à cette ville d’être vu comme un modèle pour la gestion intégrée de l’eau à l’international.

Peter Terwiesch, président d’ABB Industrial Automation, a déclaré:

“La demande en eau à Singapour est actuellement d’environ 430 millions de gallons par jour, les foyers consommant 45 % et l’industrie prenant le reste. D’ici 2060, les besoins en eau devraient presque doubler. Pour répondre à cette demande, il est essentiel de fermer la boucle de l’eau et de s’assurer que chaque goutte est collectée, traitée et réutilisée. Nous sommes heureux de soutenir cette quête pour traiter et purifier l’eau à l’usine de recyclage de Tuas, et d’aider simultanément à gérer et à économiser l’énergie nécessaire au processus”.

Un bioréacteur à membrane nécessaire à l’assainissement de Singapour

Ce site recevra les flux d’eau usée de la partie ouest de Singapour via deux tunnels profonds séparés et appliquera la technologie des bioréacteurs à membrane, qui sépare les différentes substances, pour traiter et purifier 650.000 m3/jour d’eau usée domestique afin de générer de l’eau neuve. Cette technologie s’occupera de traiter 150.000 m3/jour supplémentaires d’eau industrielle usée traitée et renvoyée aux industries pour réutilisation. Cette technologie contribuera donc à la seconde phase du système d’assainissement des tunnels profonds de Singapour, dont le coût est estimé à environ 4,8 milliards de dollars.

L’entreprise ABB n’en ai pas à son premier coup d’essai. En effet, en 2018 la société ABB s’est associée avec le responsable du service des eaux, TaKaDu, pour offrir une solution de gestion de l’eau à Ho Chi Minh Ville, dans le sud du Vietnam, selon Water Technology. Des efforts d’assainissement important alors que la population mondiale augmente et que les ressources en eau manque dans de nombreux pays.