Bion demande l’Homologation de l’AD Nitrogen

par | 11 Mai 2021 | Énergie Biomasse

Bion demande l’inscription sur une liste OMRI de son produit AD Nitrogen, une évolution de sa technologie de base d’énergie biomasse. Le développeur spécialisé dans le traitement de déchets souhaite intégrer une liste de l’Organic Materials Review Institute.


 

Bion améliore sa création

Bion Environmental Technologies est un développeur de technologies permettant de traiter les déchets du bétail et de récupérer des ressources. Cette entreprise a créé un nouveau produit grâce à sa plateforme de traitement des déchets 3G. Cette invention brevetée avait permis la fabrication d’un engrais azoté solide à base de solution de bicarbonate d’ammonium liquide. Cette solution avait été inscrite sur une liste OMRI en mai 2020, décrite comme « engrais azoté conformes aux produits organiques avec un processus non synthétique ».

 

L’AD Nitrogen

Bion a créé un nouveau produit qui est un dérivé du précédent : AD Nitrogen. En effet, il s’agit d’une forme concentrée et déshydratée du produit azoté liquide. Ce bicarbonate d’ammonium sec et soluble présente de nombreux avantages économiques, pratiques et écologiques. Il serait selon Craig Scott, directeur des communications de Bion, un produit « gagnant-gagnant pour l’agriculture, l’environnement et le consommateur ».

 

Une homologation possiblement retardée

Cette demande de la part de Bion pour l’inscription sur une liste OMRI du produit AD Nitrogen semble réalisable. En effet, la stabilisation de l’azote dans cet engrais entrainera des améliorations qualitatives de l’air et de l’eau. Il permet aussi, couplé à du fumier, de maintenir l’équilibre nutritionnel parfait dans le sol. Cependant, l’OMRI est particulièrement occupée, la décision pourrait prendre plus de temps que prévu.