Bechtel-led renouvelé pour le site Nucléaire de Sellafield

par | 29 Juin 2021 | Énergie Nucléaire

Bechtel-led obtient une prolongation de 2 ans de son contrat avec Sellafield LTD afin de poursuivre les travaux du site de Sellafield. Situé dans le nord de l’Angleterre, il s’agit d’un projet de silo de gaine de combustible sur pieux (PFCS).


 

Sellafield renouvelle sa confiance envers Bechtel-led

C’est une bonne nouvelle pour Bechtel-led et son partenaire Cavendish Nuclear Solutions. La firme a vu son contrat se prolonger de deux ans par Sellafield Ltd, pour le projet PFCS situé au Royaume-Uni, dans le nord de l’Angleterre. Le directeur du programme Bechtel se félicite :

« Cette décision poursuit notre relation très spéciale avec nos collègues de Sellafield. Qui nous a permis de toujours livrer en avance, et en deçà du budget. Je suis incroyablement fier de notre équipe collective, qui mérite amplement la confiance qu’on lui accorde. »

 

L’apport de Bechtel au projet

Depuis 2012, l’équipe de Bechtel conçoit et installe des portes d’accès et des équipements de télémanipulation sur le site. Le but, récupérer les déchets nucléaires vieux de quelques décennies, dans des compartiments scellés dans le silo.

Ron Spurr, responsable de la valeur sociale de Bechtel – Cavendish Nuclear Solutions, déclare :

« Nous utiliserons les compétences et l’expérience des gens de Bechtel, de Cavendish Nuclear, en collaboration avec l’équipe du projet Sellafield. De ce fait, nous allons créer une approche véritablement collaborative de l’impact social, qui apportera une plus grande valeur à la région. »

 

Projet PFCS : 3200m3 de déchets radioactifs à éliminer

Les déchets en question consistent en 3200 m3 de gaine radioactive. Ce sont des morceaux de tubes métalliques utilisés pour les crayons de combustible d’uranium dans certains des premiers réacteurs nucléaires britanniques.

Ainsi, le projet PFCS compte fournir un système permettant à Sellafield de récupérer les déchets dans un premier temps. Puis, les différents acteurs devront les emballer en toute sécurité, afin de les éliminer de manière définitive. À noter que le bâtiment est considéré comme très dangereux, précisément l’un des quatre plus dangereux d’Europe occidentale.

 

Le plan prévoit de nombreuses améliorations

Acquisition, fabrication, préparation, installation et mise en service d’équipements nouveaux permettront à Sellafield de récupérer les déchets du silo. Une fois le premier compartiment vidé, les cinq autres pourront l’être.

Aussi, pour mettre au point des systèmes futurs pour l’utilisation dans l’usine de récupération, les installations hors site seront agrandies. Finalement, il est prévu de mettre en place un nouveau bâtiment de contrôle centralisé. Celui-ci servira à toutes les opérations de surveillance des silos et de récupération des déchets.

Le projet mené conjointement par trois entités, s’inscrit dans les objectifs de Bechtel-led à créer un impact positif durable. En somme, la firme compte, à travers ses projets internationaux, faire du monde un endroit plus sûr et plus propre.