Atlantic Shores prépare 1,5GW d’Éolien dans le New Jersey

par | 5 Juil 2021 | Énergie Éolienne

Atlantic Shores est la nouvelle joint-venture d’EDF Renouvelables et Shell New Energies. Le projet devrait produire 1,5 GW d’éolien offshore et approvisionner ainsi plus de 700.000 foyers dans le New Jersey.


 

Atlantic Shores approvisionnera plus de 700.000 foyers

EDF Renouvelables et Shell New Energies coopèrent pour le développement d’un projet d’éolien offshore majeur dans le New Jersey. Situé de 10 à 20 miles de la côte, sur plus de 180.000 acres, le projet devra produire une capacité de 1,5GW. Il alimentera plus de 700.000 foyers en électricité décarbonée et permettra à la région de diversifier son mix énergétique.

 

Un investissement pour 2024

À ce jour, le projet Atlantic Shores reste à l’état de conception. Le début de la construction est prévu pour 2024.

À cette fin, les entreprises ont investi dans un certain nombre d’initiatives essentielles à son bon développement. On comptabilise par exemple un projet pilote innovant de 10 MW d’hydrogène vert, en partenariat avec South Jersey Industries. Similairement, en partenariat avec le New Jersey Wind Port, un centre d’assemblage de nacelles de turbines est en construction.

Néanmoins, l’embauche et la formation de travailleurs locaux pour la construction et la maintenance du projet reste leur premier investissement.

 

Un projet qui dynamise le New Jersey

Atlantic Shores est le plus grand projet de la région, un avantage majeur pour le New Jersey. En effet, il est garanti d’apporter près de $850 millions de bénéfices à l’État. Cela en fait également le 3ème plus grand projet des États-Unis et le 2ème projet national d’éolien offshore.

Les entreprises ambitionnent ainsi de faire du New Jersey le leader national de l’électricité verte. Shell, en particulier, souhaite décarboner entièrement sa production d’ici à 2050.

Par ailleurs, de sa construction à son démantèlement, le projet créera plusieurs milliers d’emplois bien rémunérés. Un projet qui dynamisera certainement le marché du travail et l’économie de la région.

 

Shell et EDF investissent dans les universités

Le projet Atlantic Shore passe également par un investissement important dans les plus grandes universités de l’État. Les entreprises espèrent ainsi développer l’intérêt et les compétences dans l’éolien pour la nouvelle génération, pour un futur recrutement.

Ainsi, si le projet prévoit de construire 1.5 GW de production électrique, une évolution potentielle jusqu’à 3 GW est considérée. Cela nécessiterait cependant une expertise et un investissement plus conséquent que ceux actuellement prodigués par EDF et Shell. Le projet, pour l’instant en développement précoce, reste donc sujet aux changements.