Vous lisez actuellement
Arabie Saoudite: Campagne d’Investissement de $1300 Milliards

Arabie Saoudite: Campagne d’Investissement de $1300 Milliards

  • L'Arabie Saoudite lance une campagne d'investissements de 1300 milliards de dollars dans le secteur privé. L'objectif est de sevrer l'économie du pays de sa dépendance aux exportations de pétrole. Ces dernières représentent plus de la moitié de ses revenus. Cette initiative fait partie d'un programme colossal de 3200 milliards $.
Arabie Saoudite

L’Arabie Saoudite lance une campagne d’investissements de 1300 milliards de dollars dans le secteur privé. L’objectif est de sevrer l’économie du pays de sa dépendance aux exportations de pétrole. Ces dernières représentent plus de la moitié de ses revenus. Cette initiative fait partie d’un programme colossal de 3200 milliards $.


 

L’Arabie Saoudite investit $1300 milliards pour diversifier son économie

Sevrer l’Arabie Saoudite de sa dépendance aux exportations pétrolières

Mohammed Ben Salmane, prince héritier d’Arabie Saoudite, a déclaré que 24 entreprises du royaume contribueront à $1300 milliards d’investissements dans le secteur privé du pays d’ici 2030. Les sociétés Aramco et sa filiale SABIC représenteront 60% du total.

Cet investissement massif se fait dans le cadre du plan Shareek de diversification de l’économie. Ce, car l’économie saoudienne dépend pour plus de la moitié de ses exportations de pétrole.

À ce sujet, le prince Mohammed a déclaré :

“Le nouveau plan Shareek aidera le secteur privé à créer des centaines de milliers de nouveaux emplois et augmentera la contribution du secteur privé au PIB jusqu’à 65 % d’ici la fin de la décennie”.

Réduction des dividendes des plus grandes entreprises

L’Arabie Saoudite a également annoncé que les entreprises participantes réduiront leurs dividendes afin d’augmenter les dépenses d’investissement. En échange, l’Arabie Saoudite offrira notamment des prêts à taux réduit et des incitations fiscales dans des zones franches. Cependant, le prince héritier a déclaré que les dividendes pour les actionnaires d’Aramco resteront stables.

“Nous le leur avons promis et nous tiendrons cette promesse”, a-t-il déclaré.

Recycler l’argent

Le pays prévoit de se défaire de ses parts dans certaines entreprises dans les années à venir. Il souhaite également mettre en place des introductions en bourse pour ses futurs projets. Ainsi, Aramco devrait vendre davantage d’actions dans le cadre de plans visant à renforcer le fonds souverain PIF (Public Investment Fund).

“Si vous possédez 70 % d’une entreprise, le FIP doit maintenir sa majorité à 30 % et en vendre 40 %”, déclare le prince héritier.

Découvrir
partenariat énergétique

 

Programme global de $3200 milliards

Ce plan fait partie d’un programme global de $3200 milliards d’investissements prévus d’ici à 2030. Ce montant comprend également $800 milliards provenant du FIP et $1100 milliards dans le cadre d’une nouvelle stratégie d’investissement.

Le double choc de la pandémie et de la chute des prix du pétrole a mis à mal l’économie du pays. Le chômage en Arabie Saoudite a atteint 14,9 % au troisième trimestre de 2020. Cette annonce du prince héritier Mohammed ben Salmane souligne ainsi la volonté du gouvernement de relancer l’économie nationale et de stimuler la création d’emplois. Elle donne également un coup d’accélérateur au plan de diversification économique Vision 2030, qui vise à accroître les recettes non pétrolières.

 

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021