APSIIS se positionne sur les SMR Nucléaire

par | 25 Juin 2021 | Énergie Nucléaire, Stratégie entreprise

Apsiis présente sa stratégie de positionnement sur le marché du nucléaire : elle passera par la fabrication de petits réacteurs modulaires. Elle dispose pour cela du soutien des collectivités locales.


 

Apsiis mise sur les petits réacteurs nucléaires

L’association Apsiis indique que sa stratégie pour le marché du nucléaire se fonde sur les petits réacteurs modulaires (SMR). Ces réacteurs peuvent servir de base à la construction de centrales électriques nucléaires plus petites que les centrales actuelles.

Pour renforcer l’emploi local, Philippe Petitcolin, cofondateur de l’association, a indiqué que « les centrales SMR, [devaient] être commercialisées et conçues à Belfort ».

 

L’association

L’association a été fondée par des syndicalistes de General Electric menacés par des suppressions d’emploi. Elle cherche à développer des activités pour maintenir les compétences menacées par ces suppressions.

 

Préserver les emplois et l’expertise des territoires

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, se situe dans la même démarche de préservation de compétences que l’association :

«  Le soutien de la Région vise à répondre au désengagement progressif du groupe General Electric dans le Nord Franche-Comté. Cette aide va permettre de soutenir de nouvelles activités économiques afin de préserver des emplois et surtout les compétences en intégration », a-t-elle déclaré.

Pour ce projet, l’association a reçu plusieurs soutiens financiers de la part des collectivités locales. La région Bourgogne-Franche-Comté a voté 100.000 euros de subvention en échange d’une promesse d’investissement privé équivalente. La communauté d’agglomération du Grand Belfort a, quant à elle, accordé 32.000 euros de subvention à l’association.