Air Liquide augmente sa Production d’Oxygène

par | 25 Juin 2021 | Stratégie entreprise

Air Liquide finalise l’acquisition du plus grand site de production d’oxygène au monde auprès de Sasol et situé en Afrique du Sud. Une acquisition pour plus de 480 millions d’euros.


 

Air Liquide acquiert le plus grand site de production d’oxygène du monde

Air Liquide devient propriétaire du plus grand site de production d’oxygène au monde situé à Secunda en Afrique du Sud. Avec ses 16 unités de séparation de l’air, le site a une capacité totale de 42.000 tonnes par jour.

Air Liquide souhaite optimiser le fonctionnement du site en y amenant son expertise et ses technologies de pointe. Les 16 unités de séparation de l’air seront exploitées par Air Liquide Large Industries South Africa (ALLISA), une filiale de Air Liquide.

Les quelque 220 employés qui exploitaient le site auprès de Sasol seront accueillis par Air Liquide. Le site continuera de contribuer à l’économie locale et au respect de l’environnement local.

« Nous sommes heureux d’accueillir les employés de Sasol qui se joignent à nous », déclare Benoît Potier, PDG de Air Liquide.

 

Air Liquide et Sasol pour un partenariat durable

La transaction de 8 milliards de rands sud-africains, soit 480 millions d’euros, a lieu entre des partenaires de confiance.

« La finalisation de cet accord est une étape clé de notre ambition de travailler avec Sasol, notre partenaire depuis 40 ans », déclare Benoît Potier.

Depuis 2018, Air Liquide exploite une autre unité de séparation de l’air pour Sasol. Également située à Secunda, Afrique du Sud, sa capacité s’élève à 5.000 tonnes par jour.

Air Liquide et Sasol ont également lancé une demande de proposition dans l’objectif de développer 600 MW d’énergie renouvelables à Secunda d’ici à 2025. Cela s’inscrit dans l’engagement et l’objectif conjoint d’acquérir 900 MW d’énergie renouvelable d’ici à 2030.

 

Les objectifs de Air liquide pour l’environnement et le climat

L’acquisition du plus grand site de production d’oxygène au monde et la demande de proposition avec Sasol s’inscrivent dans les objectifs d’Air Liquide en termes de réduction des émissions de CO2. Ces solutions devraient permettre de réduire les émissions de CO2 de Air Liquide de 30% à 40% dans les dix prochaines années.

« Conformément à notre stratégie et à notre engagement à atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050, cette opération démontre notre volonté d’agir maintenant en faveur du climat et des écosystèmes locaux », déclare Benoît Potier.

Les objectifs de réduction des émissions de CO2 de Air Liquide sont ambitieux. Ils sont également un pas en avant vers la transition énergétique globale.